Loi 18/2022 : La loi crée et grandit

Le 29 septembre, il a été publié Loi 18/2022, du 28 septembre, sur la création et la croissance des entreprises.

L'object de la norme est :

  • Promouvoir la création et la croissance des entreprises par des mesures qui accélèrent sa constitution
  • Améliorer la réglementation en supprimant les obstacles au développement des activités économiques
  • Réduire les impayés commerciaux
  • Faciliter l'accès à des moyens de financement plus nombreux et de meilleure qualité.

 

Le but de la loi est faciliter la création de nouvelles entreprises et réduire les obstacles auxquelles ils sont confrontés dans leur croissance, qu'elle soit d'origine réglementaire ou financière. Pour contribuer à une concurrence accrue au bénéfice des consommateurs, la productivité du tissu industriel, la résilience des entreprises et la capacité à créer des emplois de qualité.

Parmi les différents Nouveautes réglementés, nous soulignons :

Constitution de sociétés anonymes avec un euro de capital social

Le coût de création d'une société est réduit de 3 000 à 1 euro. Pour ces entreprises imposer deux obligations dont l'objet est de sauvegarder les intérêts des créanciers :

  1. Au moins 20% du bénéfice doivent être affectés à la réserve légale jusqu'à ce que la somme de celui-ci et le capital social atteigne la somme de 3 000 euros
  2. En cas de liquidation, si l'actif de la société est insuffisant pour faire face au paiement des obligations sociales, les associés seront solidairement responsables de la différence entre le montant de 3 000 euros et le montant du capital souscrit. (art.2 L18/22 Création et Croissance d'Entreprise)

Création télématique d'entreprises

La constitution est facilitée par le guichet unique du Centre d'Information et du Réseau de Création d'Entreprises (CIRCÉ), ce qui implique une réduction des mandats, des frais de notaire et d'enregistrement.

En matière de constitution de sociétés à responsabilité limitée sans statuts types :

  • Il est précisé que l'acte public au format normalisé doit être utilisé.
  • Le délai dans lequel l'officier de l'état civil doit inscrire définitivement l'acte de constitution au registre du commerce est réduit.
  • Il est établi que la publication de l'enregistrement de la société au Journal officiel du registre du commerce sera exemptée du paiement des frais (Modification de la loi 14/2013, du 27 septembre, soutien aux entrepreneurs et à leur internationalisation. (art 5 L18/2022)

Lutte contre la délinquance

Dans le but de favoriser la transparence des délais de paiement et de réduire leur durée excessive, le Gouvernement :

  • Crée et régule le fonctionnement d'un Observatoire d'Etat de la Délinquance Privée, Responsable du suivi de l'évolution des données de paiement et de la promotion des bonnes pratiques.

Parmi ses actions figure la publication d'une liste annuelle des entreprises en défaut (personnes morales qui ne paient pas à temps un pourcentage supérieur à 5% de leurs factures et dont le montant total des factures impayées dépasse 600 000 euros). (Sixième disposition finale L18/2022)

  •  établit la Facture électronique comme un instrument utile pour réduire les coûts de transaction du trafic commercial et pour avoir accès aux informations sur les conditions de paiement.
  • commencer ensuite 19 octobre , petites et moyennes entreprises Ils auront 24 mois pour intégrer la facture numérique à leurs entreprises et éviter ainsi l'imposition d'amendes. (Huitième Disposition Finale L18/2022)

Modification de l'article 2.bis du Loi 56/2007, du 28 décembre, sur les mesures visant à promouvoir la société de l'information

Les entreprises qui, étant obligées de le faire, n'offrent pas aux utilisateurs la possibilité de recevoir des factures électroniques ou ne permettent pas l'accès à leurs factures aux personnes qui ont cessé d'être clients, seront sanctionnées d'un avertissement ou d'une amende pouvant aller jusqu'à 10 000 euros. . . La sanction sera déterminée et graduée selon les critères établis à l'article 19.2 de la loi 6/2020, du 11 novembre, réglementant certains aspects des services électroniques dignes de confiance. La même peine peut être infligée aux entreprises qui fournissent des services au public d'une importance économique particulière qui ne respectent pas les autres obligations prévues à l'article 2.1. Le responsable du secrétariat d'État à la Numérisation et à l'Intelligence Artificielle est compétent pour imposer cette sanction. (art.12 L18/2022)

  •  Incorpore incitations au respect des délais paiement à la fois pour sa configuration comme critère d'accès aux subventions publiques, et pour le renforcement de la réglementation des marchés publics afin de garantir que les adjudicataires paient dans les délais le prix convenu avec les sous-traitants.

Les entreprises qui souhaitent percevoir une aide de plus de 30 000 euros ne peuvent avoir aucune facture en attente de paiement depuis plus de deux mois. Cette nouvelle obligation a été introduite dans une modification de la loi générale sur les subventions. (art 11 L18/2022)

  •  Force tout sociétés commerciales à inclure expressément dans le rapport sur les comptes annuels votre délai moyen de paiement aux fournisseurs.

 

La sociétés commerciales cotéesIls doivent également publier leur PMP sur leur site Web et dans leurs comptes annuels, le volume monétaire et le nombre de factures payées dans un délai inférieur au maximum établi dans le règlement sur les impayés et le pourcentage qu'ils représentent sur le nombre total de factures et sur le paiements monétaires totaux à vos fournisseurs. (art 9 L18/2022)

libéralisation des échanges

La loi sur les mesures de libéralisation des échanges est modifiée, élargissant le catalogue des activités économiques exemptées de licence. Les activités considérées comme sûres par au moins une communauté autonome sont incluses dans la liste des réglementations de base de l'État.

 sont ajoutés les activités suivantes pour Annexe à la loi 12/2012, du 26 décembre:

  • Groupe 857. Location d'appareils de mesure.
  • Groupe 922. Services de nettoyage.
  • N° 843.3 Services techniques de prospection et d'études géologiques.
  • N° 843.4 Services de levés techniques.
  • Groupe 846. Sociétés d'études de marché.
  • Groupe 847. Services complets des postes et télécommunications.
  • N° 849.4 Services de garde, de sécurité et de protection.
  • N° 849.5 Services de courrier, de livraison et de distribution et manutention du courrier
  • N° 849.6 Services de placement et de fourniture de personnel.
  • Intitulé de la position 849.8 Multiservices à forte intensité de personnel.
  • Position 849.9 Autres services indépendants, NCOP ( 8 L18/2022)

unité de marché

De même, la loi 20/2013, du 9 décembre, sur la garantie de l'unité du marché, est modifiée, introduisant des clarifications dans son libellé, tirées de l'expérience accumulée au cours des années d'application, et renforçant les mécanismes de protection des opérateurs, élargissant la capacité de légitimation et améliorant transparence, ainsi que des mécanismes de coopération inter-administratifs. (de l'art. 6 L18/2022)

Renforcement du financement

Le règlement intègre des mesures visant à améliorer les instruments de financement alternatifs pour la croissance des entreprises au financement bancaire.

Dans le domaine de financement participatif, la loi crée et grandit adapte réglementation à la réglementation européenne, introduisant plus de flexibilité pour que ces plateformes fournissent leurs services en Europe. De plus, il renforce protection des investisseurs et la création de véhicules permettant de regrouper les investisseurs et ainsi de réduire les frais de gestion est autorisée.

Para ampliar el universo de proyectos empresariales elegibles se elevan los umbrales de inversión por proyecto (de 2 a 5 millones de euros) y se modifican los límites de inversión para inversores minoristas, que pasan a ser el más alto entre 1.000 euros o el 5% de la richesse. (Article 14 L18/22. Abrogation du titre V de la loi 5/2015, du 27 avril, sur la promotion du financement des entreprises).

En outre:

  • Les appels sont réglementésfonds de dette”. (Nouvel article 4 bis de la loi 22/2014, du 12 novembre)
  • Il comprend expressément l'investissement dans fintech comme l'objet principal du capital-risque. (art. 9 de la loi 22/2014, du 12 novembre)
  • Le contenu de la ratio d'investissement obligatoire.
  • La notion d'actif calculable est remplacée par celle d'investissable dans la limitation et la diversification des investissements des entités de capital-risque (« ECR ») et des ECR-PME. (art. 14 de la loi 22/2014, du 12 novembre)
  • Le pourcentage du capital social est réduit de 50% à 25% qui doit être déboursé lors de la constitution du sociétés de capital-risque et le délai pour décaisser entièrement le reste est réduit.

dispositions supplémentaires

Parmi les treize dispositions additionnelles approuvées dans la loi, celles portant sur :

Sociétés civiles

Les sociétés civiles par leur objet qui n'ont pas une forme commerciale constituées conformément au droit commun, foral ou spécial qui leur est applicable peuvent s'inscrire au registre du commerce conformément aux règles générales de son Règlement dans la mesure où elles sont applicables.

Lors du premier enregistrement des sociétés civiles, les circonstances suivantes doivent être indiquées :

  1. 1er L'identité des partenaires.
  2. 2ème le nom de l'entreprise dans laquelle l'expression "Société Civile" doit figurer.
  3. 3e Le but de l'entreprise.
  4. 4e Le régime d'administration.
  5. 5e Le terme de durée s'il avait été convenu
  6. 6e Les autres accords légaux qui ont été stipulés.

 

La nomination, la révocation et la démission des administrateurs, les pouvoirs généraux, leur modification, extinction ou révocation, l'admission de nouveaux associés, ainsi que la séparation ou l'exclusion des anciens, le transfert d'actions seront inscrits sur la feuille ouverte à la société . entre les associés, et les résolutions judiciaires ou administratives qui affectent le système d'administration de la société

Las sociedades civiles constituidas con arreglo a los derechos civiles, forales o especiales se regirán en todo lo relativo a las mismas por las normas de dichos derechos que les resulten aplicables, y su inscripción en el Registro Mercantil solo será posible cumplidos los requisitos legales establecidos por dichos derechos civiles, forales o especiales que serán de aplicación prevalente a la regulación del Registro Mercantil.

Sociedades de Beneficio e Interés Común

Son aquellas sociedades de capital que, voluntariamente, decidan recoger en sus estatutos:

  • Su compromiso con la generación explícita de impacto positivo a nivel social y medioambiental a través de su actividad.
  • Su sometimiento a mayores niveles de transparencia y rendición de cuentas en el desempeño de los mencionados objetivos sociales y medioambientales, y la toma en consideración de los grupos de interés relevantes en sus decisiones.
  • Mediante desarrollo reglamentario se contemplarán los criterios y la metodología de validación de esta nueva figura empresarial, que incluirá una verificación del desempeño de la sociedad, quedando sujetos tanto los criterios como la metodología a estándares de máxima exigencia.

Normas transitorias y entrada en vigor

La Disposición Final Octava establece como día de entrada en vigor de la norma el próximo 19 de octubre, a excepción de:

  • El Capítulo V sobre el Régimen jurídico de las plataformas de financiación participativa que entrará en vigor a partir del 10 de noviembre de 2022
  • El artículo 12, relativo a la facturación electrónica entre empresarios y profesionales, que producirá efectos, para los empresarios y profesionales cuya facturación anual sea superior a ocho millones de euros, al año de aprobarse el desarrollo reglamentario. Para el resto de los empresarios y profesionales, este artículo producirá efectos a los dos años de aprobarse el desarrollo reglamentario. La entrada en vigor del artículo 12 está supeditada a la obtención de la excepción comunitaria a los artículos 218 y 232 de la Directiva 2006/112/CE del Consejo, de 28 de noviembre de 2006, relativa al sistema común del impuesto sobre el valor añadido.

 

La Disposiciones transitorias se refieren a:

  • Los procedimientos en materia de unidad de mercado iniciados con anterioridad a la entrada en vigor indicada
  • El sistema establecido para las Sociedades de Responsabilidad Limitadas de Fundación Sucesiva
  • La conversión de las Sociedades nueva empresa existentes con anterioridad al 18 de octubre de 2022
  • El periodo transitorio respecto a los servicios de financiación participativa prestados de conformidad con la Ley 5/2015, de 27 de abril, de fomento de la financiación empresarial.
  • La pervivencia de convenios de establecimiento de Puntos de Atención al Emprendedor (PAE).
  • Las funciones del Consejo para la Unidad de Mercado

Otras modificaciones normativas

Las Disposiciones Finales primera, segunda y tercera reforman las siguientes normas:

  • Ley 41/1999, de 12 de noviembre, sobre sistemas de pagos y de liquidación de valores
  • Ley 10/2010, de 28 de abril, de prevención del blanqueo de capitales y de la financiación del terrorismo
  • Ley 10/2014, de 26 de junio, de ordenación, supervisión y solvencia de entidades de crédito

Desarrollo reglamentario

La Disposición Final Séptima habilita a los Ministerios de Asuntos Económicos y Transformación Digital y de Hacienda y Función Pública, para que en el plazo de 6 meses determinen los requisitos técnicos y de información a incluir en la factura electrónica a efectos de verificar la fecha de pago y obtener los periodos medios de pago, los requisitos de interoperabilidad mínima entre los prestadores de soluciones tecnológicas de facturas electrónicas, y los requisitos de seguridad, control y estandarización de los dispositivos y sistemas informáticos que generen los documentos.

Estos requisitos técnicos deberán tener en cuenta la realidad actual del uso de facturas electrónicas estructuradas basadas en estándares globales de forma que se minimice, en lo posible, el esfuerzo de cumplimiento y adaptación de las empresas que ya usan facturas electrónicas estructuradas basadas en dichos estándares.

Previo a la aprobación del desarrollo reglamentario, el Gobierno abrirá un período de exposición pública del reglamento regulador de la factura electrónica, a efecto de presentación de alegaciones por parte de los interesados.

Más despliegue normativo

En el plazo de 6 meses desde la entrada en vigor de esta Ley, esto es, antes del 19 de abril de 2023:

  • Se impulsará la adaptación de la ordenanza tipo para el ejercicio de actividades comerciales minoristas y prestación de servicios acorde con lo dispuesto en la Ley 12/2012, de 26 de diciembre, de medidas urgentes de liberalización del comercio y de determinados servicios.
  • Se aprobará una modificación del Real Decreto 962/2013, de 5 de diciembre, por el que se crea y regula el Consejo Estatal de la pequeña y la mediana empresa, para que el Consejo Estatal de la PYME incluya a representan tes de asociaciones especializadas en el ámbito de la morosidad.
  • Se constituirá un grupo de trabajo interministerial cuyo cometido será analizar las medidas necesarias para posibilitar que la información del Registro Mercantil se proporcione en un formato abierto que permita su descarga y facilite su tratamiento.
  • Se promoverá las medidas legales oportunas que permitan modificar el sistema de precios de referencia introduciendo elementos que incrementen la competencia y valoren las aportaciones que suponen un beneficio incremental en la utilización de medicamentos.

3 meses desde la entrada en vigor de esta Ley:

Se elaborará con periodicidad trimestral un listado en el que se precisará, para cada notario, el número de citas recibidas a través de la Agenda Electrónica Notarial, el número de citas rechazadas y el número de copias autorizadas de la escritura de constitución remitidas al Registro Mercantil o al Registro de Cooperativas a través de CIRCE.

Y sin determinación temporal: 

  • El Ministerio de Justicia regulará mediante orden ministerial la escritura de constitución de las sociedades de responsabilidad limitada con un formato estandarizado y con campos codificados para las sociedades de responsabilidad limitada que se constituyan mediante el Documento Único Electrónico (DUE) y que adopten la fórmula de consejo de administración como sistema de administración.
  • El Instituto de Contabilidad y Auditoría de Cuentas emitirá una resolución con las adaptaciones que resulten necesarias para que las sociedades mercantiles no encuadradas en el artículo 2.1 de la Ley Orgánica 2/2012, de 27 de abril, de Estabilidad Presupuestaria y Sostenibilidad Financiera apliquen adecuadamente la metodología de cálculo del periodo medio de pago a proveedores determinada por el Ministerio de Hacienda y Función Pública. Esta resolución requerirá informe previo a su aprobación por parte del Ministerio de Hacienda y Función Pública.

 

 

fr_FRFR