Ce sont les dépenses déductibles de l’impôt sur le revenu des personnes physiques en 2024

Dépenses déductibles de l’impôt sur le revenu des personnes physiques en 2024

résumé

  • Déduire les dépenses liées à l'activité exercée est un moyen d'obtenir des économies d'impôt
  • Vous devez connaître la loi relative à l'impôt sur le revenu des personnes physiques et ses règlements d'application.

 

Toute personne inscrite au régime spécial des indépendants doit connaître quelles sont les dépenses déductibles ; exercer une activité indépendante implique d'assumer une série de dépenses et de payer périodiquement une série d'impôts.

Déduire les dépenses liées à l’activité exercée est un moyen d’obtenir des économies d’impôt. Pour ce faire, il faut connaître le Loi relative à l'impôt sur le revenu des personnes physiques (IRPF) ainsi que ses règles de développement.

Conditions pour qu’une dépense soit déductible

  • Que le contribuable est inscrit au Régime Spécial des Travailleurs Indépendants (RETA) de la Sécurité Sociale et du Trésor.
  • Qu'elle a adopté le régime d'estimation directe (normale ou simplifiée).
  • Que les dépenses soient liées à l’activité économique exercée par la personne (« affecte les indépendants »).
  • Qu’il s’agisse de dépenses justifiées avec les factures correspondantes, qu’il s’agisse de reçus contenant toutes les données fiscales requises ou de factures ventilées comme d’habitude. Ils doivent identifier qui a effectué la dépense et préciser l'opération en détail.
  • Que ces dépenses soient comptabilisées par le travailleur autonome dans ses livres comptables, ses dépenses et ses investissements.

Dans certaines occasions, les critères de lien avec l'activité peuvent donner lieu à certaines particularités, puisque ces professionnels doivent justifier et démontrer qu'ils correspondent à leur activité ordinaire et sont liés à celle-ci et non à leur vie privée, comme cela peut arriver avec le logement. en cas de télétravail ou d'appareils pouvant être utilisés pour les deux domaines (un téléphone portable, un ordinateur, etc.).

Les dépenses les plus courantes

Ainsi, les dépenses les plus courantes que tout travailleur indépendant devrait prendre en compte pour les déduire de l’impôt sur le revenu des personnes physiques sont :

  1. Dépenses de fonctionnement. Également appelées dépenses d'exploitation, telles que l'acquisition de matériaux, carburants et autres ressources nécessaires au fonctionnement de l'entreprise. Ils sont calculés en additionnant les stocks et les achats de début et en soustrayant les stocks de fin.
  2. Rémunérations et compensations. Il s’agit de paiements aux salariés, notamment de salaires, primes, remboursements de frais de déplacement, entre autres.
  3. Cotisation des indépendants. Les honoraires correspondant à l'exercice de l'activité professionnelle sont indispensables à son maintien et constituent donc également une dépense déductible.
  4. Frais de personnel supplémentaires. Formations, indemnités de rupture de contrat, assurances, cadeaux d'affaires et cotisations aux régimes de retraite.
  5. Loyers et paiements périodiques. Celles qui se réalisent par l'utilisation ou l'octroi de droits sur certains actifs pendant une certaine période, comme l'assistance technique, les licences Logiciel ou les paiements liés aux contrats de crédit-bail (location).
  6. Entretien du domicile pour l'entreprise. Indemnisation pour les articles ménagers partis travailler dans un 30 %. Ce type de dépenses n'est déductible que dans le pourcentage susmentionné et s'applique aux travailleurs indépendants qui télétravaillent à domicile et qui l'ont notifié au Trésor dans leur déclaration de recensement (formulaire 037 ou 036).
  7. Services de réparation et de conservation. Investissements pour maintenir les actifs dans des conditions optimales, hors améliorations significatives. Les investissements amortis sur plusieurs années ne sont pas inclus dans ce cas.
  8. Honoraires professionnels indépendants. Paiements à des experts externes tels que des comptables, des avocats ou des consultants.
  9. Dépenses alimentaires pendant l'activité. Ce sont des déductions avec des critères spécifiques pour les frais de subsistance. Dans certains cas, le travailleur peut déduire environ 26 ou 53 euros par jour lorsqu'il passe la nuit en Espagne ou à l'étranger, respectivement.
  10. Autres prestations externes. Recherche, transport, publicité, entre autres services nécessaires au fonctionnement de l'entreprise qui ne sont pas inclus dans ceux mentionnés ci-dessus.
  11. Charges fiscales déductibles d'impôt. La Taxe Immobilière (IBI), la Taxe sur les Activités Economiques (IAE) et autres taxes et autres prélèvements autorisés par la loi.
  12. remboursement de la TVA. Applicable uniquement lorsqu'il n'est pas possible de le récupérer via la déclaration trimestrielle.
  13. Frais financiers. Intérêts, majorations pour paiements différés et autres coûts associés aux prêts et crédits.
  14. Dépréciation ou amortissement des actifs. Évaluation de la perte de valeur des actifs de l'entreprise dans le temps.
  15. Des dépenses difficiles à justifier. Déduction du 7 % des dépenses difficilement justifiables du revenu net antérieur dans la limite de 2 000 euros.

Dans tous les cas, en plus des dépenses déjà évoquées, il est possible que d'autres surgissent à prendre en compte qui ne sont pas si spécifiques ou qui présentent une justification difficile. Pour cette raison, il est crucial de pouvoir consulter un responsable qui puisse se consacrer entièrement à étudier dans chaque cas si la déduction est applicable ou pertinente ou si aucune de ces solutions n'est possible.

Règlements et manuels pratiques

6 réponses

  1. J'ai des doutes sur le pourcentage de dépenses difficiles à justifier qu'il faut déduire dans une estimation directe simplifiée dans le paiement de l'impôt sur le revenu des personnes physiques du formulaire 130 à payer maintenant en avril 2024, en 2023 il est passé de 5% à 7% mais je ne sais pas si ce pourcentage est maintenu dans l'acompte de cette année ou si c'est encore 5%

    1. Bonsoir:
      Merci beaucoup pour votre intérêt pour Madrid Emprende et pour vos commentaires.
      Pour ce type de requêtes, en Madrid Emprende Nous vous proposons un ensemble de services de conseil gratuits pour les entrepreneurs, que nous proposons dans le but de soutenir et de résoudre tous les doutes qui surgissent dès le moment où vous envisagez l'idée d'entreprise. Vous pouvez consulter des conseils au Guichet Unique de l'Entrepreneur ou dans le réseau des incubateurs d'entreprises à partir du lien suivant : https://www.madridemprende.es/asesoramiento/#VUE, depuis ce même endroit, vous pouvez demander un rendez-vous, en personne ou en ligne, pour obtenir des conseils.
      Prenez rendez-vous avec le Guichet Unique de l'Entrepreneur.
      Demande de conseil télématique au Guichet Unique de l'Entrepreneur

  2. Les formulaires 030 et 037 sont similaires. Je me suis inscrit au fisc avec le formulaire 030. Dois-je répéter ce que j'ai fait avec le formulaire 037 ?

    1. Bonsoir:
      Merci beaucoup pour votre intérêt et pour vos commentaires.
      Chez Madrid Emprende nous vous proposons un ensemble de services de conseil gratuits Pour les entrepreneurs du Guichet Unique de l'Entrepreneur ou du réseau des incubateurs d'entreprises, vous pouvez accéder à partir du lien suivant : https://www.madridemprende.es/asesoramiento/#VUE, depuis ce même endroit, vous pouvez demander un rendez-vous, en personne ou en ligne, pour obtenir des conseils.
      Prenez rendez-vous avec le Guichet Unique de l'Entrepreneur.
      Demande de conseil télématique au Guichet Unique de l'Entrepreneur
      Salutations.

  3. Bonjour.
    Je suis archéologue indépendant. J'ai retenu les services d'un machiniste avec sa pelle correspondante pour certains travaux sur le terrain. Où cette facture serait-elle déductible, en honoraires de professionnels, prestations extérieures,... ?
    salutations

    1. Bonsoir:
      Merci beaucoup pour votre intérêt pour Madrid Emprende et pour vos commentaires.
      Pour ce type de requêtes, en Madrid Emprende Nous vous proposons un ensemble de services de conseil gratuits pour les entrepreneurs, que nous proposons dans le but de soutenir et de résoudre tous les doutes qui surgissent dès le moment où vous envisagez l'idée d'entreprise. Vous pouvez consulter des conseils au Guichet Unique de l'Entrepreneur ou dans le réseau des incubateurs d'entreprises à partir du lien suivant : https://www.madridemprende.es/asesoramiento/#VUE, depuis ce même endroit, vous pouvez demander un rendez-vous, en personne ou en ligne, pour obtenir des conseils.
      Prenez rendez-vous avec le Guichet Unique de l'Entrepreneur.
      Demande de conseil télématique au Guichet Unique de l'Entrepreneur

      Salutations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


fr_FRFR